Home

4


        448. Un jour, un disciple nota que l'Instructeur conversait avec un
archer qui passait par là. Par la suite, le disciple étonné demanda : "Quelle
importance pouvait avoir cette conversation ?" L'Instructeur de répliquer :
"Je lui demandais comment il construisait son arc et atteignait sa cible. Il
est toujours approprié de parler de force, de précision et d'adresse."

        449. Tout un chacun ressent de l'inspiration, mais ces étincelles
d'exaltation se produisent comme des éclairs isolés sans transformer la vie
entière. Malgré tout, ces états d'esprit sont possibles même dans des
conditions difficiles. Imaginons une exaltation continue ; elle accordera
une inspiration plus haute encore. Bien sûr, tous les êtres en seront élevés
et la Nature elle-même résonnera à cette évolution.
Les hommes supposent que l'évolution se produit, ou plutôt devrait se
produire, sur de longues périodes, mais ce progrès peut s'accélérer selon le
désir humain. S'ils le veulent, ils peuvent avancer par les moyens les plus
rapides. Tous les autres éléments sont prêts pour un tel développement,
mais les hommes doivent en avoir le désir. Ils ne doivent pas tuer chaque
inspiration. Ils doivent apprendre à l'aimer comme la communion
supérieure.
Nul besoin de s'inspirer de magie pour aimer. La satiété, elle non plus,
n'est pas nécessaire là où se trouve l'Infini. Le plus simple désir permet de
faire effort pour progresser. L'expansion de la pensée sera déjà une joie
incommensurable.
On parvient à une inspiration incessante seulement de pair avec de
vraies découvertes.

        450. Rappelez-vous ce conseil : le livre de l'Enseignement devrait se
trouver à la croisée des chemins. Ne vous tourmentez pas quant à savoir
d'où viendront les voyageurs, d'où viendront les amis qui ont un
pressentiment de connaissance. Ne soyez pas affligé par ceux qui passent ;
ils peuvent attirer quelqu'un sans le savoir ; ils peuvent s'indigner et leurs
cris attireront beaucoup. Mais n'énumérons pas les sentiers impénétrables ;
ils ne peuvent être révélés, pourtant le cœur les connaît.

        451. Confirmez-le : l'inspiration est inhérente à tous. D'ordinaire, elle
n'est attribuée qu'aux étudiants, poètes, musiciens, artistes, mais tous ceux
qui sont concernés par leur propre conscience peuvent développer ce don
supérieur.
Pour ceux dont les pensées sont exaltées, l'inspiration ne doit pas être
un hôte rare, mais la base même de leur vie. Il suffit de veiller à ces
contacts ; les gens habituellement les écartent comme des moustiques
importuns, et il semblerait que l'homme ait décidé de se passer des
énergies supérieures, mises si abondamment à sa disposition. Je vous
conseille de réfléchir profondément à ce qu'est l'inspiration.

        452. Aidez partout et en toute chose. Si l'aide rencontre des obstacles à
cause de barrières sociales, nationales, politiques ou de croyance
religieuse, celles-ci sont indignes de l'humanité. L'aide, sous toutes ses
formes, devrait s'étendre aux nécessiteux. Ne scrutez pas la couleur des
cheveux quand le danger menace. Ne vous interrogez pas sur la croyance
religieuse quand il s'agit de sauver de la conflagration.
Toutes les alliances insistent sur la nécessité de l'assistance
inconditionnelle. Cette aide est considérée comme une véritable
inspiration. Ceci a déjà été souligné mais de nombreuses conventions vous
obligent à réaffirmer la liberté d'assistance.

        453. L'anxiété du cœur est inévitable si vous connaissez le malheur
dans la maison du voisin. Les centres ouverts indiquent bien des
perturbations proches et lointaines – le cœur en frémit. Mais les hommes
oublient souvent de faire attention aux signes cardiaques ; ils sont enclins à
les attribuer à la maladie. Pourtant, il sera juste de rappeler que le cœur bat
à l'unisson de tout ce qui existe. Les événements cosmiques et les
conflagrations sont comme des coups de marteau.
Les hommes disent que les maladies cardiaques se développent. En
effet, les symptômes vont croissant, mais il est superficiel de penser
seulement à la tension nerveuse liée à l'époque. Quelle est l'origine de ces
perturbations ? La condensation des courants suscite l'émergence de
l'énergie psychique. On oublie de donner à celle-ci sa signification
éminente, tant de perturbations et toutes sortes de conflits en résultent.
Quelqu'un a dit : "Ne forcez pas les énergies à la folie." Cet
avertissement n'est pas loin de la vérité. On imagine la frénésie des
énergies, surmenées à tort, brisées et abusées. Le cœur peut-il ne pas
trembler dans pareil chaos ?

        454. La gratitude est une grande force motrice. Nul ne sollicite la
gratitude mais son pouvoir est de grande qualité. Elle agit comme
purificateur, et tout ce qui a été purifié se meut avec plus d'aisance. Par
conséquent, la gratitude est un moyen de hâter le sentier.
Certains croient que, par un élan de gratitude, ils s'abaissent. Quelle
ignorance ! La gratitude seule exalte, purifie ; elle attire de nouvelles
énergies. Même une machine fonctionne mieux sans poussière.

        455. Ne nous attendons pas de la part de jeunes élèves à une
importante recherche sur les noms historiques de l'énergie psychique.
Indiscutablement, parmi différents peuples, la présence de cette énergie fut
observée il y a longtemps. Chaque époque a noté ses nouvelles qualités et
les a symbolisées à sa manière. Certains identifièrent l'énergie psychique à
la lumière, lui ajoutant le concept d'illumination et de luminosité ; d'autres
notèrent sa nature magnétique ou son dynamisme ; sa vitesse éclair fut
aussi observée.
Donc, à différentes époques, les hommes ont accumulé des données
considérables, chacun selon son propre caractère. Rassemblez des
observations similaires et vous obtiendrez des exposés très significatifs.
D'ailleurs, on s'aperçoit que les peuples des temps anciens montraient un
pouvoir d'observation considérable, probablement même plus grand qu'à
présent. Il est nécessaire de rechercher comment les propriétés de la grande
énergie ont été collectées et enregistrées.
Philosophes, physiciens, historiens et linguistes peuvent s'unir pour
une recherche utile.

        456. La collaboration entre les chercheurs est devenue indispensable.
Il faut trouver un lien entre des sujets divers, parce que la division de bien
des sujets est simplement une convention.

        457. On a souvent observé que clairaudience et clairvoyance
produisent habituellement une information fragmentaire. Mais il faut
rappeler bien des principes pour comprendre ce qui se passe.
Fréquemment, le caractère fragmentaire découle du point de vue terrestre.
Les hommes ne saisissent pas la relation subtile de ce qui a été vu. Peutêtre
le lien est-il tout à fait logique, mais la logique terrestre diffère de
celle du Monde Subtil.
N'oubliez pas non plus que le Monde Supérieur veille sur les lois du
karma. La frontière entre ce qui est permis et le karma sacré est très peu
comprise. Impossible de définir en langage terrestre les portes du karma. Il
est aussi difficile d'indiquer comment l'homme influence sa clairaudience.
Il peut se boucher les oreilles avec un millier d'humeurs. Tout d'abord,
élargissez la conscience pour purifier tous les canaux.

        458. Maints concepts doivent être clarifiés ; parmi eux, le mysticisme
doit être défini. S'il dénote la connaissance exacte, alors cette conception
peut être retenue. Mais si son but n'est pas la connaissance mais des
structures floues, alors le mot mysticisme devrait être retiré de la
circulation.
Nous proposons une connaissance bénéfique au progrès de l'humanité.

        459. La bataille est si grande qu'il est impossible d'accorder du temps
aux occupations ordinaires. Nous sommes sur nos gardes, mais les
hommes n'arrivent pas à comprendre les circonstances exceptionnelles.
Même ceux qui entendent parler du conflit, pensent encore qu'il ne se
passe rien de spécial.

        460. Il est malaisé de faire comprendre que, dans les sphères
supérieures du Monde Subtil, les habitants s'y rencontrent sous de
nouvelles attitudes ; comme si l'oxyde terrestre s'affaissait brusquement et
que les véritables compréhensions se révélaient. On voit s'effondrer les
accumulations terrestres qui sont déplacées dans les nouvelles conditions.
L'énergie psychique commence à agir librement si elle n'est pas contrainte
par des influences imposées ; son essence tend vers la vérité. Le courage
confirme les meilleures solutions. Dans la vie terrestre, l'énergie psychique
peut aussi être libérée de manière significative. Il est ainsi possible
d'approcher la connaissance du Monde Subtil.
L'énergie psychique est indestructible, mais on peut la reléguer à une
position si indigne qu'elle puisse mettre fin à la vie terrestre par une
explosion. Il y a une complète analogie avec les mondes entiers ! Aussi,
lorsque Je dis : protégez le cœur et l'énergie psychique, Je vous donne le
conseil le plus essentiel.
De plus, les médecins doivent apprendre à instruire leurs patients
quant à la nature essentielle de l'énergie psychique. Il ne suffit pas que le
médecin donne sa propre énergie, il doit aussi appeler en action celle du
patient. Ainsi, s'économise la consommation de la précieuse énergie.

        461. Un homme qui se noie se doit d'aider son sauveteur. Il est
inadmissible de devenir une lourde épave. Vous pouvez réaliser, par
expérience, combien la pensée aide le collaborateur. Ces expériences
peuvent s'effectuer avec des animaux. C'est une chose pour le cavalier
d'encourager mentalement sa monture, cela en est une autre si terreur et
colère tiennent les rênes. Vous pouvez constamment vous convaincre de la
portée de l'action de la pensée lorsqu'elle se transmue en énergie
psychique.

        462. Observez qu'il faut accorder à l'énergie psychique, un moment de
liberté avant l'action. En quelque sorte, relâchez les rênes terrestres pour
lui permettre de s'unir à la Source Primordiale. C'est une erreur de forcer
soudain l'énergie par des émissions terrestres. Offrez-lui un canal
d'expression grâce à la consolidation du lien avec le Monde Supérieur.
Impossible de prendre le contrôle de ce lien. Impossible d'ordonner au
pigeon voyageur de voler, on peut seulement le relâcher ; il sait où aller.
De même relâchez l'énergie psychique de la cage charnelle ; un lien
magnétique s'établit immédiatement.
Beaucoup parleront de concentration, mais cet état présuppose une
tension, tandis que seule la détente de l'énergie est nécessaire ; sur ce, elle
se met à agir. Cette libération prend très peu de temps, il suffit d'une
seconde pour libérer l'énergie. Avant tout, relâchons notre prisonnière. Les
contes de fées ont assez parlé de la puissante entité invisible.

        463. Nous parlons de l'énergie comme d'une puissante force motrice.
Nous parlons d'une loi physique, non de sorcellerie. Nous indiquons les
voies les plus simples vers le progrès. Nous rappelons ce qui a été su
pendant longtemps mais, malgré tout, les ignorants relégueront Nos
discours au royaume du surnaturel. Ils feront usage des plus subtiles
énergies, mais ne souhaitent pas reconnaître l'énergie psychique.
Une fois de plus, rappelons que Nous parlons d'une loi physique.

        464. L'affirmation sur la loi physique ne vous rappelle-t-elle pas
comment, en leur temps, les alchimistes ont dû inventer des termes inutiles
pour établir un pont vers la conscience de leurs contemporains ? La
conscience humaine n'a pas beaucoup avancé depuis ce temps-là.

        465. Un ectoplasme est un réservoir d'énergie psychique.
Effectivement, la substance de l'ectoplasme est à mi-chemin entre le
terrestre et le subtil. L'énergie psychique inhérente à tous les mondes a
d'abord une relation avec la substance la plus proche du Monde Subtil. On
voit donc que, tout comme l'énergie psychique, l'ectoplasme devrait être
préservé dans sa pureté.
Souvenez-vous qu'en libérant l'ectoplasme pour des arrivants fortuits,
le médium est en grand danger. Il est inadmissible de mettre une substance
de cette valeur à la disposition de visiteurs importuns. Bien plus précieuses
sont les communions supérieures ; elles ne drainent pas notre force, elles
accordent plutôt un nouveau courant de force. Comprenez que les
recherches psychiques doivent se poursuivre prudemment. Il est
inadmissible d'épuiser la substance d'autrui.

        466. Nul ne devrait affirmer que la force de l'énergie psychique ne
puisse pas être contagieuse. De soi-disant suggestions ont lieu
inconsciemment dans la plupart des cas. Il faut cultiver la pensée
intensément pour parvenir à la sensibilité.
On parle beaucoup d'inspiration. Bien des fois, Nous avons reparlé de
la connaissance directe. Elle repose en vérité sur l'énergie psychique, mais
son étincelle passe par l'intermédiaire de l'ectoplasme. Une substance si
importante doit être conservée. Les anciens ont relaté qu'un homme peut
extérioriser son double, qui est capable d'exécuter des actions rationnelles.

        467. Il est juste de comparer les événements du passé pour découvrir
leur lien logique avec le présent. Ces comparaisons peuvent fournir une
raison d'être à ce qui a lieu, mais il faut prendre les faits dans leur totalité,
car les gens isolent souvent un simple détail pour un examen minutieux.
La méthode scientifique est nécessaire en toute chose. C'est la seule façon
de rapprocher des sphères de tension différente.

        468. Rappelons-nous fermement les qualités de l'énergie psychique.
En commençant des observations à son sujet, les hommes oublient
fréquemment ses propriétés de base. Cédant à leurs habitudes, ils
compliquent les recherches même les plus simples. L'instantanéité est un
trait fondamental de l'énergie psychique, mais les hommes se sont habitués
à supposer que la pensée traînant en longueur est la plus forte. Ils perdent
ainsi de vue que le temps n'est pas nécessaire à la pensée.
Ils oublient aussi de prendre en considération que, tout au long d'une
pensée prolongée, surviennent un grand nombre d'envois mentaux de
divers degrés. Au cours d'une pensée aussi prolongée, le point focal de
l'émission est perdu. L'instantanéité doit enseigner qu'un court impact de
pensée sera conforme à la nature essentielle de l'énergie psychique.
Entraînez-vous à penser brièvement. La force de la pensée, et non
seulement sa brièveté, doit s'harmoniser avec l'envoi de l'énergie
psychique.

        469. Rien ne peut totalement se réaliser tout d'un coup. Il y a bien
longtemps, il fut dit qu'en un seul soupir nous surmontons l'espace, encore
faut-il savoir soupirer. Il semblerait qu'en un seul soupir s'exprime la
nature essentielle de l'énergie psychique, mais cette corrélation ne
s'imprime pas en une seule fois sur la conscience. L'imagination primitive
construit avec une extrême aisance une maya faite de toutes sortes de
visions mais, une fois la conscience élargie, les déductions deviennent plus
prudentes.
Beaucoup de fantômes se dispersent avant la réalisation de l'énergie
psychique.

        470. L'énergie psychique, telle le cœur, n'a de cesse. L'activité du
cœur ne peut subir une longue interruption, tout comme est incessant le
déversement de l'énergie psychique. Le cœur n'est pas nécessaire au sens
terrestre durant un séjour dans le Monde Supérieur, mais l'énergie
psychique ne peut jamais interrompre son courant.
La constance est aussi une qualité de base de l'énergie. La force
motrice de l'énergie est le mouvement des lignes en spirales de l'Univers
entier. On voit la glorieuse architecture dans la totale harmonie des
courants innombrables de l'énergie.

        471. Nous disons que l'énergie psychique "croît éternellement". Elle
peut tirer sa propre croissance de l'Infini. La réaliser et la diriger vers le
bien sont les seules conditions indispensables. Sans réalisation, l'énergie
reste captive.
La question se pose : "Une énergie aussi précieuse peut-elle être
dirigée vers le mal ?" Tout mauvais usage conduit à la destruction.
Différentes périodes et différents degrés de destruction peuvent avoir lieu,
mais la dissolution ultime est inévitable.

        472. Puisque l'énergie, de par sa véritable nature, croit éternellement,
comme il est criminel de pervertir le courant de la substance de base !

        473. Nous appelons aussi l'énergie psychique "le rempart du sacrifice
de soi". De sa puissance, naissent des accomplissements. Sans énergie
psychique, on ne peut parvenir à l'extase.
Vous observez justement que les soi-disant médiums ne sont pas de
grands travailleurs. Mais assez parlé des médiums professionnels qui font
du tort à eux-mêmes et aux autres.

        474. L'énergie psychique est aussi appelée "un aimant" ; cette
définition contient une grande part de vérité. Naturellement, la loi
d'attraction et de répulsion y réagit particulièrement. Sans la coopération
de l'énergie, impossible d'observer les propriétés positives et négatives.
Donc, un rappel concernant l'aimant sera extrêmement utile lorsque l'on
souhaite souligner l'attraction de l'énergie psychique.

        475. Nous appelons aussi cette même énergie "la justice". Puisque, par
sa réaction, l'on peut déterminer les différentes qualités des gens, elle sera
sûrement le chemin de justice. Lors d'expériences avec l'énergie
psychique, on s'aperçoit que l'impression extérieure se conforme peu à la
condition intérieure.
Savoir susciter l'assistance de l'énergie psychique sera la véritable
parure du juge.

        476. Nous appelons aussi l'énergie psychique "l'inlassable". En vérité,
l'organisme humain peut se fatiguer de la tension énergétique, mais
l'énergie elle-même est inépuisable. Cette caractéristique révèle une source
cosmique. Ni l'âge ni la maladie ne l'épuisent. Elle peut devenir silencieuse
si elle n'est pas appelée à l'action.
Mais quelle capacité doit être présente dans la conscience de l'homme
pour qu'il ne restreigne pas la grandeur du pouvoir qui lui est confié !

        477. Nous appelons aussi l'énergie "le labeur". En un effort conscient
continu, l'énergie acquiert la discipline. La perception du labeur est la base
du développement de conscience, c'est à dire le commencement de l'action
de l'énergie psychique. C'est une erreur de croire qu'une seule tension
mettra l'énergie en mouvement.
Lorsque Je parle de perception du labeur, Je parle de l'illumination
accordée grâce au labeur conscient.

        478. Puisque l'inspiration est liée à l'énergie psychique, la beauté jaillit
elle aussi, de la même source. Donc, Je dis que l'énergie psychique est
"beauté". On peut énumérer toutes les qualités de la grande énergie mais,
comme elle se combine avec toutes les manifestations de la vie, il est juste
de la dire fondamentale. Donc, Nous l'appellerons ainsi.
Qu'il est beau de sentir qu'une force aussi intarissable a été donnée à
chaque individu. Avec une telle force, nous pouvons mouvoir des objets
physiques. La force étant inépuisable, la taille des objets est relative.
Aujourd'hui, nous pouvons mouvoir de petits objets, demain nous pourrons
en déplacer de plus grands. Le succès de l'évolution réside en cette
progression.
Il n'y a pas longtemps, les gens refusaient d'admettre que même des
objets physiques pouvaient être déplacés par le pouvoir secret de l'homme.
Vous avez constaté que ce n'est pas une force extérieure qui meut les
objets, c'est votre énergie qui travaille exactement comme le fait la force
cosmique.

        479. Vraiment, comprenez l'universalité de l'énergie, autrement,
l'ignorant l'attribuera seulement à l'homme. A nouveau, le mépris pourrait
naître.
La maîtrise de soi doit s'élargir au point de percevoir le Souffle
Cosmique, à la fois au-dessous et au-dessus.

        480. Ceux qui parlent aux gens sont comme des pêcheurs lançant leur
filet. Il faut jeter plus loin pour saisir plus près. Sitôt vous avez encouragé
quelqu'un qu'il vous faut veiller à ce que l'orgueil ne le submerge pas. La
nature requiert les méthodes de la voie du milieu.
Mais ni inspiration ni beauté ne se situent au milieu ; cela signifie que
le milieu, en tant qu'équilibre, affirme mais n'amoindrit pas la tension de
l'énergie. Ce que nous appelons Nirvana a la même propriété. Ce milieu
n'est pas une vibration inférieure, il est un équilibre de tension supérieure.

        481. La tension de l'énergie psychique multiplie la capacité vitale. On
peut s'assurer qu'en période de tension psychique, les gens vivent plus
longtemps. Ce fait ne peut être attribué à la nourriture ou aux conditions
sanitaires car, dans les périodes de confusion, les conditions de vie sont
très difficiles, la seule cause est l'activité accrue de l'énergie psychique.
Mais analysez pleinement ce qu'implique la tension de l'énergie
psychique. Si un homme affaibli se surmène physiquement, sa tension ne
conduit pas au meilleur résultat. La tension énergétique doit d'abord se
comprendre d'un point de vue psychique. N'oubliez pas l'origine de
l'impulsion de chaque action. Ainsi, vous constaterez que l'augmentation
d'énergie produira un réflexe physique, mais chaque réflexe n'est qu'un
reflet de la cause véritable.

        482. Lorsqu'un médecin interdit à un homme déstabilisé, de travailler
mentalement, il agit peu sagement. Il existe des exemples bien connus de
médecins expérimentés qui, au contraire, intensifièrent l'activité de
l'énergie psychique. Certes, ces guérisseurs doivent posséder une réserve
considérable d'énergie psychique pour discerner le domaine de
connaissance vers lequel diriger le patient.
La fatigue est nocive alors que la tension vitalise. La frontière entre
ces états est très complexe. Les médecins expérimentés qui purifient leur
propre énergie psychique peuvent indiquer la mesure de tension utile.

        483. Au dehors les chèvres cabriolent, mais cette forme de tension
n'est pas pour l'homme. Que les particularités de chaque sport soient
analysées avec soin. Nombre de ces formes de tension ne favorisent pas la
vitalité.
Que les soi-disant éducateurs évaluent, eux aussi, plus subtilement les
aptitudes des étudiants. La même vérité doit être dite à tous ceux qui ont
l'intention de distribuer travail et rémunération selon les capacités. C'est
une bonne résolution, encore faut-il savoir évaluer les aptitudes.
Il est impossible de juger la qualité de l'énergie si les juges eux-mêmes
n'y connaissent rien.

        484. Ne repoussez pas celui qui souhaite étudier l'énergie dans un but
purement scientifique. Constatez seulement que le but ne s'avère pas
pseudo scientifique. Une tâche scientifique se base sur une acceptation
tolérante tandis que le pseudo scientifique est plein de négation.
N'alourdissez pas les investigateurs de méthodes préconçues, chaque
chercheur a droit à sa propre voie. Même si elle est compliquée, il peut
découvrir un nouveau détail inattendu. Piètre méthode que celle des
pédagogues qui ridiculisent toute tentative de solution originale. Les
quêtes de nouvelles approches de la vérité devraient être bien accueillies.
Si l'on a la ferme conviction que la Vérité est une, on ne peut craindre de
trouver une autre vérité.
Faites preuve de la plus large tolérance, ainsi seulement s'établira la
coopération.

        485. Au cours d'une conversation, ne pensez que l'autre se trompe
qu'après un soigneux examen. Observez tout particulièrement les formes
d'expression. Souvent, les gens parlent d'une seule et même chose en se
servant d'expressions complètement différentes ; à l'inverse, ils peuvent
employer exactement les mêmes termes en leur attachant un sens différent.
Lorsque l'on discute de sujets élevés, il est particulièrement nécessaire
d'être prudent pour éviter les malentendus.

        486. Face à tout événement, vous devriez vous demander : "Pourquoi
cela arrive-t-il de cette façon et non d'une autre ? Pourquoi maintenant et
non auparavant ?" De nombreuses pensées surgiront au sujet de chaque
événement. La pensée se dirigera vers bien des causes et, bientôt,
beaucoup de choses s'éclairciront.

        487. Au lieu de discussions voilées sur les apparitions, les présages et
les suggestions, laissons décider la véritable science. Ne craignons pas de
laisser aux savants l'investigation de tous les phénomènes, à la lumière
d'une rigoureuse étude scientifique. Mais que cette étude soit réellement
rigoureuse, c'est à dire juste. Seule cette condition est nécessaire lorsque
nous touchons aux lois cosmiques.
Que la transmission de pensée à distance soit comparée aux
transmissions de la radio. Appliquons aux visions les principes de la
télévision. Rappelons les plus récentes découvertes, elles aideront à
comprendre le thème de l'énergie psychique. N'ayons pas peur de
comparer les visions aux découvertes scientifiques. Naturellement, ce n'est
ni par goût du sacrilège ni par vanité que l'on peut faire des comparaisons
de tous les domaines de la nature. Que la physique confirme les suprêmes
phénomènes psychiques.
Puisque l'énergie psychique est une énergie, elle ne contredira pas les
lois de la physique.

        488. Efforcez-vous, par tous les moyens, d'amplifier bonne volonté et
maîtrise de soi. Il n'existe pas d'affirmation de la science que vous ne
puissiez accepter ; de cette façon, vous aurez l'avantage. Vous n'aurez
aucune raison de vous irriter parce que vous admettrez toute considération
scientifique quelle qu'elle soit. Parfois, vous regretterez une forme
d'expression, mais l'essentiel trouvera place dans votre conscience. Une
telle acceptation créera un net avantage.

        489. Où est l'aide apportée par le Guide ? Précisément dans les
indications du plus nécessaire et dans la protection contre le plus
dangereux. Il faut réfléchir à ce que signifie cette expression.
Habituellement, les gens l'enrobent de leur interprétation ; à partir de là se
développe le germe de la méfiance, c'est à dire le commencement de la
dissolution. Le savant ne peut poursuivre une expérience, avec l'incrédulité
pour postulat. On observe qu'une telle expérience perd les trois quarts de
ses chances de réussite.
Méditons sur l'aide apportée par le Guide.

        490. Le mouvement est en toute chose, de même vibre l'aide apportée
par le Guide. Ses qualités supérieures sont : responsabilité, vision
pénétrante et maîtrise de soi. Piètre Guide celui qui a l'œil rivé sur un seul
objectif ! L'Orientation supérieure est à la fois invisible et inaudible. Ne
donner ni plus ni moins et prendre en considération la situation planétaire
est une science particulière.
Ne vous étonnez pas que, fréquemment, les personnes guidées ne
reconnaissent généralement pas qu'elles le sont. En vérité, le Guide ne s'en
offusque pas. Le professeur de natation soutient ses élèves d'abord et les
encourage en murmurant : "Vous flottez par vous-mêmes". Il en est ainsi
dans tous les domaines. Le Guide serait peu sage d'énumérer toutes les
conditions cosmiques et karmiques. Ces accumulations effraieraient et
supprimeraient seulement l'énergie.
Le contact intérieur avec les événements mondiaux est complexe : le
karma des races et des groupes ethniques ; le karma de la personnalité ; le
karma incarné et subtil ; le karma d'hier et d'aujourd'hui ; ils forment tous
des nœuds complexes. Modifier le karma est difficile mais il est cependant
possible de le réguler jusqu'à un certain point ; à cet égard, l'aide du Guide
est extrêmement nécessaire.
Ne comprenez pas l'aide du Guide comme étant au-delà des nuages ;
dans un registre différent, elle a lieu aussi dans le monde incarné. Depuis
les temps anciens, le concept révélé de Guide est extrêmement significatif ;
vénération, dévotion et amour vivent autour de ce concept. Le courant
vivant de l'énergie psychique joue dans ces liens entre Instructeur et
disciple.
L'Orientation donnée par le Guide est une harpe aux cordes multiples !

        491. Fréquemment, vous entendez des histoires absurdes relatant les
incarnations simultanées d'une seule et même personne, conclusion à la
fois ignorante et nuisible. Les négateurs de l'incarnation font usage de ces
fictions pour contester la possibilité de la réincarnation. D'ailleurs, ils
oublient la raison de ces fictions, ce qui diminue la faute un tant soit peu à
savoir l'invention imaginative. Certaines personnes se souviennent de
détails d'une époque définie ; lorsqu'elles rêvent d'être une personne bien
connue, leur souvenir du rêve modèle l'image qu'elles se font d'une
incarnation. L'erreur qui en résulte provient de la personne, et non de
l'époque. Un enfant se voit maréchal et cette représentation tombe déjà
dans son Calice.
Beaucoup se souviennent de leurs vies passées, mais, par
obscurcissement de conscience, ils évoquent leurs propres images passées.
Soyez attentif aussi à ne pas trop censurer les erreurs des autres. Outre la
vanité et l'ignorance, des erreurs partielles sans mobile de base peuvent se
glisser. Certes, il peut y avoir aussi différentes formes d'obsession et de
chuchotement avec mauvaise intention, mais on a déjà assez parlé de
l'obsession.

        492. Instructeur et disciple sont indissociables ! Chaque Instructeur
reste aussi un disciple car, au sein de la Hiérarchie, il est un maillon de la
Chaîne de l'Eternité. Dans la ligne descendante, chaque disciple sera aussi
un instructeur.
C'est une erreur de croire que certaines initiations élèvent au degré
d'Instructeur absolu ; seule, la discipline continue de la connaissance est
source vivante de perfectionnement. Ne cherchons pas de limites à l'Infini.
N'interprétons pas la connaissance comme une chose finie ; en cette
limitation, nous perdons la joie de l'Etre.

        493. "Ce n'est pas Moi qui donne, mais toi qui acceptes". Le Guide dit
très rarement qu'Il donne. En cas de nécessité seulement, Il confirmera Son
engagement et donnera une preuve de Sa présence. Au cours de la vie, le
Guide dit : "Accepte". Il affirme que ce qu'Il donne procède de la
Hiérarchie. Gardez ces formules à l'esprit car la joie de la Hiérarchie qui
travaille pour le Bien les habite. Ne vous référez pas de manière
déraisonnable aux mots, l'empreinte de la limitation est, pour ainsi dire, en
eux. Il n'y a aucune raison d'oublier le lien salutaire de la Hiérarchie !
Donc, "Ce n'est pas Moi qui donne, mais toi qui acceptes."

        494. La vie est symbolisée par un fleuve ou un courant impétueux,
jamais par un lac ni un puits. La vie affirme le mouvement. Le mouvement
de tout et en tout est la base de l'existence. Parvenez à aimer le
mouvement, l'interne comme l'externe.
Les hommes ne remarquent pas le mouvement des corps célestes
nonobstant toute leur impétuosité. La terre apparaît immuable à l'œil de ses
habitants. Le mouvement interne est aussi invisible à la vue terrestre, mais
la nature humaine doit réaliser le mouvement incessant ; le cœur bat
seulement grâce à lui. Ne vous croyez pas immuable quand la planète offre
l'exemple d'une perpétuelle rotation ; elle existe par ce mouvement. Ainsi,
l'homme ne peut demeurer dans l'immobilité. La conscience murmure
encore que l'agitation n'est qu'un prétendu mouvement. Nous en revenons à
nouveau au sentier du rythme et de l'harmonie. L'agitation est dissonance,
elle ne peut qu'irriter et dissiper les accumulations. Seule une conscience
élargie comprend la frontière entre effort et agitation.
En général, beaucoup ne comprennent pas pourquoi de telles
distinctions existent, ils n'ont certainement pas entendu la musique des
sphères, ils ne connaissent pas la signification du rythme.

        495. Ceux qui croient le silence possible dans la nature manquent
également d'expérience. Le concept de silence est toujours absent. Seuls
les poètes novices chantent les louanges du silence, le contredisant euxmêmes.
La science a constaté l'existence d'ondes radio qui, sans aucun
appareil, sont enregistrées par certaines personnes. L'énergie psychique
ouvre l'ouïe intérieure. L'espace ne peut être silencieux, il est empli de la
résonance des trois mondes. Il est plein, car le vide n'existe pas.
Que les hommes se souviennent que le silence existe uniquement pour
le sourd, les soi-disant sourds entendent même une répercussion intérieure
qui peut être plus exquise que la répercussion extérieure.

        496. Les aveugles de naissance voient sans doute intérieurement,
simplement ils ne savent pas transmettre leurs impressions en mots. Leurs
couleurs sont multiformes et plus subtiles parce que, intérieurement, ils
touchent le Monde Subtil. Observez l'expression de leur visage qui dénote
l'émotion intérieure.
Le sourd et l'aveugle sont souvent bons et moins irritables, non
seulement grâce à leur retrait de la vie terrestre, mais aussi grâce à leur
proximité du Monde Subtil.

        497. Imaginez comment un ignorant approche une machine
compliquée. Sans penser à la finalité de l'appareil, il accroche le premier
levier venu sans réaliser les conséquences. Celui qui ne retient qu'un détail
dans tout l'Enseignement et qui s'étonne de ne pas voir l'effet global est un
cas en tous points comparable. De même qu'une manipulation étourdie de
la machine menace de ruine l'ignorant, celui qui ne tient aucun compte de
l'esprit de l'Enseignement se trouve en danger.
L'un ne se préoccupe que de la qualité de la nourriture ; l'autre essaie
d'éviter le langage ordurier, un autre s'efforce de ne pas s'irriter ; un
quatrième évite la peur ; mais ces détails utiles sont néanmoins des leviers
séparés ; aucun par lui-même ne soulèvera le poids total. Approfondissez
graduellement la synthèse de l'Enseignement ; seul l'arc-en-ciel de la
synthèse accorde l'avancement. Si quelqu'un remarque qu'un seul aspect
s'est emparé de lui, qu'il revoie assidûment les autres parties des
indications données.
Nous donnons beaucoup sous une forme voilée et rendons
graduellement la réalisation plus proche des gens. Que l'homme ne
s'effraie pas, qu'il approche pour assimiler le rythme de la mosaïque tout
entière.
Ainsi, l'approche de la synthèse enseigne à se servir de tous les détails.

        498. Je ne souhaite pas vous accabler, mais J'affirme que la
disharmonie des détails peut briser toute construction. Apprenez à aimer
chaque fleur qui s'épanouit. Ne remanions pas, dans notre vanité, les lois
de l'Etre.

        499. Autour de la notion de synthèse, existent bien des malentendus.
Bien que certains admettent son utilité, ils considèrent que la synthèse
relève un peu de chaque chose. Ils se défendent ainsi : l'homme ne peut pas
tout connaître au stade actuel du développement de la connaissance. Mais
alors, la synthèse est-ce tout connaître ? La science, avec toutes ses
branches, ne peut être assimilée par une seule personne, il faut cependant
en réaliser le sens. Elle peut ainsi être pleinement assimilée et affirmée en
conscience.
Seul un ignorant prétend que le sens de la synthèse lui est
incompréhensible. L'ignorant accepte aisément dans la science une
branche mécanique, prêt à dissimuler son étroitesse par des préjugés sur
l'impossibilité de combiner divers domaines.

        500. Montrez, à l'aide d'exemples historiques, à quel point cette
maîtrise de soi et cette coordination furent des signes de largesse et de
clarté d'esprit. Bientôt, la machine permettra d'avoir des loisirs durant une
grande partie de la journée. Demandez-vous à quoi ce temps libre sera
employé.
Reconnaissez qu'une combinaison de plusieurs occupations est
inévitable pour ne pas sombrer dans la stupeur. Seul l'élargissement de
conscience aide à répartir judicieusement la journée. L'expansion de
conscience résulte de l'amour de la connaissance et de l'effort pour une
meilleure qualité.
La synthèse nous aidera à apprendre à aimer la qualité dans toute la
vie.

        501. Les hommes voient la synthèse dans des caractères spécifiques,
mais ce genre d'auto-justification ne vaut rien. Il n'existe aucune synthèse
inhérente sans culture assidue de l'énergie psychique. Ils insistent aussi sur
le fait que les sciences physiques empêchent de développer la
généralisation, pourtant chacun connaît de grands physiciens, astronomes,
chimistes et mécaniciens qui étaient, avant tout, des esprits nettement
synthétiques. Sans les énumérer, disons cependant que la grande science
développe de grands esprits.
Beaucoup d'aspiration, de persévérance et de vision aiguisée sont à la
base de chaque synthèse. Il est compréhensible que celui qui développe sa
faculté d'observation perçoive autour de lui de nombreuses généralisations
et saisisse combien ces larges voies sont plus attractives. En effet, la
synthèse se caractérise par son aspect convaincant et attractif. La synthèse
englobe si largement l'essentiel que la négation est étrangère à l'esprit
synthétique. N'attribuez pas le don spécial de la synthèse à certains
individus chanceux. Développez en vous cette précieuse qualité.

        502. Cessez de vous attribuer les diverses qualités rédemptrices. En
d'autres termes, la pitié de soi est nocive. Le courage est repoussé à chaque
attaque de pitié de soi.
Il est peu sage de s'appesantir sur ce qui a échoué dans le passé. Ces
calculs s'appellent le puits du passé. Bien meilleure est la source du futur.
Chacun peut s'abreuver à l'eau vivante. Apprenez à apprécier que l'esprit
vie dans le futur.

        503. Aum est la combinaison des meilleures vibrations ; cela signifie,
à propos de ces combinaisons, que vous devez apprendre à percevoir les
meilleures qualités. Purifiez votre pensée de toute bagatelle gênante. Ne
cultivez pas un jardin de ressentiment ni de vexations. Regardez chaque
heure comme une entrée dans le labeur prescrit. Cultivez votre caractère
pour que rien ne puisse entraver le renouvellement de la conscience.

        504. Testez toutes les qualités utiles. Il ne suffit pas d'imaginer le
courage, la tolérance, le dévouement et tout ce qui convient pour parfaire
l'armure de la réalisation. Celui qui ne s'est pas montré intrépide dans
l'action est indigne d'être un chef. Chacun peut s'imaginer brave mais
l'action révèle souvent le contraire. Il faut s'opposer à la grande terreur
pour se prouver, si oui ou non, la crainte peut s'infiltrer. Lorsque Je dis que
la croissance dépend des obstacles, J'ai justement en vue ces épreuves dans
l'action.
Accoutumez-vous au fait que chaque indication est la connaissance
immédiate dont vous avez besoin. Ainsi, Nous avons fréquemment vu des
héros, ou s'imaginant tels, se mettre à trembler au premier danger. De
même, Nous avons vu ceux qui se voulaient tolérants, s'irriter violemment
au premier désagrément. Nous avons aussi connu des gens supposés
dévoués qui s'enfuirent à la première attaque. Nous pourrions énumérer
beaucoup de cas où les qualités imaginées étaient inexistantes. Nous
connaissons aussi maintes réalisations où les êtres, consciemment,
surmontèrent leurs revers physiques et firent de leurs défauts leurs plus
belles décorations. Une telle discipline de volonté est en elle-même un
accomplissement.

        505. Souvent aussi, les gens s'imaginent travailleurs mais, à la
première exigence de labeur continu, ils perdent courage. Jadis, il fut dit :
"Restez le même dans le bonheur comme dans le malheur, dans le succès
comme dans l'échec." Les hommes n'appliquent habituellement pas ces
conseils dans la vie ; ils croient que celui qui prône cela, ne suit
probablement pas son propre conseil. Mais Nous connaissons ceux qui
appliquent ces qualités dans la vie. On peut en nommer d'évidents
exemples dans l'existence terrestre. Respectez ceux qui sont capables de
labeur continu.

        506. Le ver du doute est un symbole très parlant. En réalité, le ver est
semblable à un bacille qui décompose l'énergie psychique et va jusqu'à
influencer la composition sanguine. A l'avenir, les scientifiques révéleront
les particularités psychiques et physiques de celui qui sombre dans le
doute. Cette maladie est parmi les plus infectieuses.
Dès les premières années de l'enfance, employez la meilleure
prophylaxie contre le doute. Un esprit sain, curieux et rationnel n'engendre
nul doute, mais toute ignorance peut être la source des doutes les plus
hideux. A la base, le doute est laideur et, finalement conduit à la trahison.
L'épidémie de trahison est déjà devenue une calamité planétaire.
Ainsi, un ver insignifiant donne naissance à un terrible dragon.

        507. Dans l'expérimentation avec l'énergie psychique, le doute est le
plus grand obstacle. Partir d'une hypothèse libre et intrépide donnera des
ailes à l'expérimentation. Vous avez observé que la pensée cherche à se
libérer. Peut-être souhaitez-vous river la pensée à une ligne définie, mais
l'essence de l'énergie psychique propulse la conscience dans d'autres
sphères. Acceptez aussi ces envols, car le labeur de la pensée est
multiforme. Le concept de divisibilité de l'esprit suggère aussi la
divisibilité de pensée. Des circonstances surviennent où l'énergie
psychique est si tendue, où la destination de la pensée est si lointaine que
cet état peut paraître dépourvu de pensée. Cette impression surgit de par le
changement de direction de l'énergie.

        508. La connaissance conduit à la simplicité. Ceux qui se connaissent
bien n'ont nul besoin de discussions compliquées et traînant en longueur ;
ils préfèrent échanger des paroles seulement sur l'essentiel. Belle est la
connaissance qui mène au sens ! Seule une pseudo science s'étouffera sous
des amoncellements et obscurcira sa destination. Il est instructif d'observer
le grand nombre de commentaires qui, en bien des œuvres, ont compliqué
les passages fondamentaux les plus simples. On peut fonder toute une
recherche sur l'étude des cheminements complexes des commentaires. La
psychologie des commentateurs, en assimilant les accumulations locales,
perd souvent complètement de vue le problème fondamental. Toutes les
relations humaines ont le même sort lorsque, par agitation et confusion, les
gens perdent de vue leur destination.
L'énergie psychique cherche vainement à se faire reconnaître, mais la
main glacée de la narcose entrave le mouvement de cette énergie qui
donne la vie. Que la simplicité aide à se libérer des coques.

        509. La même simplicité aidera à discerner où est le bien. Vous avez
déjà entendu dire que des paroles de Bien sont traitées d'enseignement du
mal. Vous savez déjà que les forces du mal détestent le Bien ; pour eux, il
sera cruel et injuste. Le mal ne reconnaît pas le Bien. Cette situation est si
évidente qu'elle n'exige aucune explication. Pourtant, en chaque
Enseignement, nous trouvons des indications qui insistent fort sur ce point.
Ces répétitions prouvent la nécessité de rappeler continuellement que le
mal ne reconnaît pas le Bien.

        510. Tout travailleur a le droit d'améliorer son champ de service. Ce
n'est pas seulement un droit, c'est une obligation. Chaque tâche peut être
améliorée. Ce perfectionnement créatif sera la joie du travailleur.
On peut montrer que l'état doit encourager et protéger toute
amélioration de l'industrie. Toute forme de travail peut s'améliorer
infiniment par ses méthodes. Non seulement les grands inventeurs
prennent part à l'enrichissement de l'humanité, mais tout participant à
l'œuvre trouve, de par son expérience, de nouvelles possibilités et de
nouvelles adaptations. Ces efforts ne devraient pas être rejetés mais
s'unifier dans des applications réussies. Chacun doit se sentir un véritable
collaborateur, c'est l'essentiel.

        511. Une coopération fructueuse contribue à la perception de la
continuité du travail. L'homme ne peut travailler à une seule et même
chose. La pensée se renouvellera continuellement par l'approfondissement
de la qualité et la découverte de nouvelles méthodes.
Seule l'amélioration de la qualité permet d'apprendre à aimer la
continuité du labeur.

        512. Percevez la grandeur de la tension. Reconnaissez qu'il n'y eut
jamais pareille époque. Les pensées ordinaires ne devraient pas exister en
des temps extraordinaires. Assimiler ceci rapproche de la ligne de front de
la bataille. La tension est déjà grande et ne le sera pas moins dans le futur.
Préservez également la conscience de la victoire en tant que puissant
bouclier. Emplissez l'espace de pensées de victoire car, en elles, se
trouvent ozone et protection.

        513. La criminalité augmente ; cruauté et violence s'accroissent.
Examinez la racine de phénomènes si infamants. L'état de l'humanité
n'empire pas sans raisons. En plus des causes cosmiques, c'est en
l'humanité que se trouve le facteur de ce bouleversement : il est impossible
de renier l'énergie psychique indéfiniment. A cause des contraintes
cosmiques, l'énergie psychique de l'humanité accroît aussi sa pression.
Non seulement elle n'est pas reconnue, elle est même méprisée, ce qui
cause des maladies psychiques et physiques.
Il est depuis longtemps établi que la criminalité est une maladie
psychique. Sadisme, cruauté et violence proviennent également de la
même épidémie psychique.
L'humanité ne peut être secourue de ces fléaux sans qu'elle porte son
attention sur l'état de l'énergie psychique : sa pression augmente. Comme
le grisou, elle risque d'exploser. Il nous reste à la diriger vers le puissant
canal préétabli, sinon elle mettra fin à l'évolution. Ces influences sur
l'énergie fondamentale ne peuvent être fortuites. Sur toute la planète, des
savants et des groupes culturels doivent se dresser, liés par la coopération,
leur but sera de cultiver l'énergie psychique. Un tel réseau peut produire
les bases d'une discipline scientifique.

        514. Ne différons pas les actions pour éduquer l'homme en tant que
porteur de l'énergie psychique. Beaucoup de tentatives isolées ont lieu ; ce
qui est maintenant nécessaire c'est, en quelque sorte, une coopérative pour
étudier ces énergies. Un travail aussi utile ne devrait pas être limité par les
conventions, parce que les collaborateurs les plus inattendus et les plus
divers peuvent y contribuer par leur expérience vécue.

        515. "Aimez-vous les uns les autres", ce commandement fut donné
avec sagesse. Rien ne peut, mieux que l'amour, harmoniser l'énergie
psychique. Toutes les communions supérieures se sont fondées sur le
même sentiment et sont, elles aussi, bénéfiques pour l'énergie psychique.
Un léger pranayama renforce également la base de l'énergie. Ainsi, les
hommes doivent collecter et affirmer tout ce qui est utile en ce sens.
Chacun doit veiller à l'approvisionnement de l'énergie psychique. Même
un simple soupir renouvelle les forces.
Il est hautement révélateur que l'énergie psychique se renouvelle,
avant tout, par les sentiments et non par le repos physique. C'est pourquoi
il a été dit : "Lorsque Je vais dans le Jardin Magnifique, Charge Moi
encore davantage". Précisément, la charge et la pression sont le berceau de
sentiments forts. Si l'homme sait juger ses sentiments, il sélectionnera le
plus digne, ce sera l'amour.

        516. Il y a longtemps, il fut dit : "Celui qui sait aimer a un cœur de
feu". Pour fortifier l'énergie, un transport ardent est nécessaire. Aucune
forme de raisonnement ne produit ce feu qui s'embrase sous une étincelle
du sentiment d'amour.
Lorsque les écoles de pensée seront bâties, l'importance des
sentiments sera aussi testée. En comparant bon et mauvais sentiment, on
discerne à nouveau à quel point le bon est plus durable que le mauvais.

        517. Ne croyez pas que comparer des sentiments avec l'énergie
implique une dégradation de ceux-ci. Certains imaginent déplacé
d'associer la communion supérieure et l'énergie. Pour certains, l'énergie est
un élément contenu dans une machine, mais ces interprétations terrestres
sont médiocres. Aimez aussi l'énergie qui vous est confiée. L'énergie
confiée est une goutte venue du Calice Suprême. Sans amour, pas de
progression.

        518. Rappelons à nouveau pourquoi la plupart des gens doivent à
plusieurs reprises relire les livres des Indications Vivantes. Certains diront
qu'ils le savaient depuis longtemps, pourtant ils ne le pratiquent pas ;
ensuite ils traiteront de visionnaires et d'inapplicables sur Terre les
Indications. A la troisième lecture, ils trouveront que, peut-être quelque
part, il y a des gens à qui ces conseils sont utiles ; et à la quatrième
répétition, ils le penseront pour eux-mêmes. D'autres commencent à
calomnier le livre entier, ensuite ils le jettent hors de la maison ; plus tard,
comme si c'était par hasard, ils s'en souviennent ; enfin ils se mettent à
citer des pensées entières du livre.
Les voies de la conscience sont d'une étonnante diversité et les
hommes ont donc besoin de s'accoutumer à assimiler les pensées qu'ils
rencontrent. Il est dommage de constater les inutiles zigzags du sentier
surgissant de l'égoïsme, de l'arrogance et du mépris de l'opinion d'autrui.
Ainsi, les gens sont obligés de relire bien des fois ce qui, par la perception
du cœur, aurait pu être atteint plus directement et plus rapidement.

        519. Le mal dans la vie est aussi intolérable que des chardons dans un
jardin. Si des yeux perçants distinguent le sentier du bien, protégez-les.
Que ce sentier soit long et étroit. Même s'il est couvert par endroits,
surveillez chaque semence de bien. Même si les oiseaux de la bonté ne
chantent pas toujours intelligiblement, chaque tonalité du bien est
précieuse.

        520. Entre les ondes radio, on distingue parfois l'intrusion de voix.
Naturellement, celles-ci sont les voix de quelques personnes captées
accidentellement par l'appareil. Parmi les voix du Monde Subtil aussi,
s'entendent de plus en plus souvent les voix des vivants. Des ignorants
hostiles souhaitent tirer parti de cette circonstance pour nier ces
communications issues du Monde Subtil. Ils oublient que l'énergie
psychique est une et même chose partout. Elle ne peut être morte ou
vivante, puisque fondamentale. La pensée est invincible, elle vibre dans
l'espace.
L'ignorant nie le Monde Subtil et rejette ainsi la pensée. Tout ce qui
est vrai ne sert pas la négation ; au contraire, tout confirme la Vérité Une.

        521. Maintes fois fut proclamée la fin du monde, mais la planète
existe toujours. Les ignorants y trouveront une nouvelle raison de
triompher, mais ils raillaient aussi à la veille de l'effondrement de
l'Atlantide. De plus, des collisions dangereuses ont plus d'une fois menacé
la planète. Des appareils sensibles étaient capables de prévoir ce danger. Il
y a peu de temps, la planète a échappé d'extrême justesse à une collision.
Si certains ont des prémonitions de séismes lointains, il est alors
pleinement compréhensible que d'autres vibrations cosmiques puissent être
ressenties. Ne jugeons pas la raison pour laquelle bien des périls sont
évités, les causes en sont nombreuses. Certaines îles sont en très
dangereuse situation, pourtant les habitants ne les abandonneront pas.
Néanmoins, personne ne raille les scientifiques qui étudient le déplacement
des lignes côtières.
La critique ignorante devrait se faire avec beaucoup de précaution, et à
l'égard des recherches de la physique et dans le champ du pronostic
psychique.

        522. Il est juste de supposer que la révélation d'un secret n'amoindrit
pas l'importance du suivant. Il a été dit que tout secret révélé est
uniquement la porte d'accès au suivant ; et que tout secret est ainsi encerclé
d'un mur plus élevé dont les approches sont successivement plus difficiles.
Que ceux qui ont peur sachent sans délai les difficultés qui les
attendent. Que la pensée d'une réalisation aisée ne les attire pas. Une fois
la décision prise, le fort en esprit en viendra à aimer le sentier difficile, car
autrement, comment s'éprouverait-il ?
C'est une grave erreur de croire que toutes les inventions n'existent
que pour rendre la vie plaisante. Chaque découverte ne donne qu'une petite
fenêtre s'ouvrant sur l'Infini, un seul coup d'œil déterminera la nature d'un
homme. Rares sont ceux qui aiment contempler l'Infini ; la majorité est
terrifiée de voir le sentier sans fin. Même sur terre, peu de voyageurs ont
compris ce mouvement en avant.

        523. En outre, les hommes ont le devoir de réexaminer les concepts du
langage. Aujourd'hui, il est opportun de parler de solennité, toutefois,
beaucoup interprètent de manière erronée ce beau concept. Pour beaucoup,
la solennité est l'indolence de la fête, une promenade irresponsable et
l'énonciation de paroles désuètes. En réalité, la solennité est offrande
exaltée des meilleurs sentiments, elle est tension de toutes les énergies
supérieures, elle est contact avec les Portes qui approchent.

        524. Les hommes imaginent avec peine l'influence des courants
spatiaux. Même les savants éclairés ne se rendent pas toujours compte de
l'incessant changement dans la qualité de l'atmosphère ; trop grande est
l'évidence de l'immobilité environnante. Au-delà de cette évidence
conventionnelle, se cache la réalité.
Eduquez les jeunes ; que leur conscience s'éveille au fait qu'autour
d'eux, tourbillonne un vortex continuel ; il n'apporte nulle terreur, il
manifeste la puissance des énergies subtiles. Un homme éduqué devrait en
savoir assez sur l'éternel mouvement et sur la non-reproductibilité des
phénomènes. De plus, il comprendra aisément la variabilité des courants
qui emplissent l'espace.
L'homme devrait mettre en corrélation ses humeurs et ses sensations
avec nombre de facteurs externes.

        525. En outre, un homme doit apprendre à prêter l'oreille aux avis
éprouvés. Par l'intermédiaire d'une opinion aussi collective, naissent
beaucoup de feux. N'évitez pas les discussions, elles forment des centres
pour les tourbillons des courants et le changement des énergies.
Laissez les courants changer ; certainement, après les courants
pesants, il en viendra de meilleurs.

        526. Un gouverneur alla voir un anachorète et lui demanda de lui
expliquer les fondements de la vie.
L'ermite commença à parler et, durant son discours, versa peu à peu de
l'eau dans un calice. Le gouverneur nota finalement que l'eau débordait et
le fit remarquer à l'ermite. En réponse, celui-ci dit : "En vérité, la
prochaine fois, fournissez un calice de plus grande capacité". Par de tels
contes, les gens ont tenté d'imprimer sur leur conscience le fait qu'au-delà
de la capacité de réception, la sagesse se déverse pour rien. La même
histoire a aussi sa suggestion encourageante : chaque fois, il est possible de
fournir un plus grand calice.

        527. Pourquoi est-il si malaisé de réaliser cette loi : chaque énergie est
aussi en elle-même un pouvoir physique ? Les gens mobilisent leurs
muscles à volonté, ce qui signifie que cette énergie se manifeste comme un
levier physique. La même chose se constate chez des athlètes entraînés et
des Hatha Yogis qui, à un degré remarquable, acquièrent par la volonté la
maîtrise de divers exploits musculaires.
L'homme qui pense conserve souvent sa force physique.

        528. L'abattement n'est autre que dissolution. Poussez un homme
mélancolique à une dangereuse extrémité, il sera obligé de reprendre
courage ; mais le choc doit être grand pour le contraindre à modifier son
état d'esprit. Certaines maladies sont traitées par des chocs. La peur de la
mort paraît dépasser toutes les faiblesses humaines, pourtant même cet état
peut trouver plus fort que lui. De nombreux récits montrent un malade
mortellement atteint recevant de l'aide grâce au seul danger ; bien des fois,
une personne paralysée s'est ruée hors d'une maison en flammes ; bien des
fois, des affections internes furent guéries parce que le centre de l'attention
se tourna en une autre direction.
C'est à se demander si, au cas où les hommes réalisaient le danger
environnant, ils seraient guéris d'une des maladies les plus dangereuses : la
dissolution.

        529. Il a été observé avec raison que les qualités de base de la
conscience sont restées presque inchangées sur une période de plusieurs
millénaires. Un événement aussi brutal que la destruction de l'Atlantide
produisit peut-être un certain renouvellement de conscience, mais
l'intensité du choc doit être formidable.

        530. La douleur est signe de perturbation d'un organe, en d'autres
termes, le messager d'une maladie. Une autre forme de douleur peut aussi
exister. Elle peut procéder du perfectionnement d'un organe aux dépens
d'un autre. On l'observe particulièrement lors des douleurs cardiaques. Le
cœur peut être en bonne santé mais si sensible qu'il est gêné, pour ainsi
dire, par les autres organes.
Les gens habituellement considèrent comme sain un organisme qui ne
ressent aucune douleur, mais cette définition est primitive. Le cœur le plus
sain peut souffrir parce beaucoup trop s'y reflète.
Les médecins doivent distinguer clairement les causes des douleurs.
La réalisation de l'énergie psychique les aidera.

        531. La première garantie de l'élévation du cœur est de discerner les
qualités des courants spatiaux. Impossible de commander au cœur de
percevoir, lorsqu'il n'est pas encore en état de le faire ; seule l'énergie
psychique invoquée fournira l'impulsion de la sensibilité.

        532. Celui qui oppose l'esprit à la matière commet un dommage
spécial envers l'expansion de conscience. En effet, on entend souvent dire
que la matière est condensation de l'esprit. Cette définition est facile à
écouter ; mais, mis à part le fait essentiel, l'évidence grossière repose
fermement sur l'ancienne division. L'imagination obscurcie a du mal à
visualiser tous les états de l'esprit. On peut rappeler qu'un sauvage meurtrit
un ami avec une pierre et lui demanda ensuite pardon, parce qu'il pensait
qu'un morceau d'esprit ne provoquerait pas de douleur.
L'évaluation des états de l'esprit devrait fortifier la science. La science
doit aider à clarifier l'imagination humaine.

        533. Toute subdivision conventionnelle fait du tort au principe de
l'unité. La réalisation de la force fondamentale aide à se libérer
d'accumulations inutiles. Les termes les plus conventionnels proviennent
de l'égoïsme des individus, chacun désirant nommer un objet à sa façon.
En vérité, le mélange des langues a aussi produit d'extraordinaires
définitions. Intéressez-vous à la cristallisation de définitions claires et
unificatrices.

        534. Quel devrait être l'objet de nos préoccupations ? L'étroit ou le
large, le bref ou le durable ? La réponse la plus simple, la plus sagace
sera : "Que le meilleur soit durable".

        535. On comprend pourquoi les anciens Enseignements ont,
comparativement, peu parlé des réincarnations. D'une part, on en savait
assez à leur sujet ; d'autre part, il eut été inutile de diriger l'attention vers le
passé. Seuls les êtres à la conscience particulièrement élargie peuvent
remonter dans le passé sans nuire à leur progression. Pour une faible
conscience, un regard en arrière peut être désastreux. Les hommes doivent
se préparer continuellement à l'avenir. Seul cet état de conscience permet
d'harmoniser la vie terrestre. Même pour emménager dans un plus bel
appartement, les gens sélectionnent leurs meilleures possessions et
personne n'emmène ses chiffons sales. Avec autant de soin et de dignité,
préparez votre demeure dans le Monde Subtil.

        536. Par temps chaud, les gens sur terre se déplacent vers les
montagnes. Pareillement, un homme peut s'élever sur les hauteurs et
effectuer cette ascension avec une joie extrême. L'énergie psychique
raffinée l'aide à se familiariser avec le nouvel environnement. Elle attire
aussi les meilleurs Guides. Elle est appelée Aimant, Pont, Portes, Trésor,
elle reçoit les meilleurs noms, pour que l'homme réalise son véritable
trésor.

        537. Seule une réalisation claire du Monde Subtil rend capable de
reconnaître la propriété terrestre sans renonciations hypocrites. Un homme
comprendra que la propriété lui échoit momentanément et que les choses
terrestres trouveront leur juste place dans la longue existence humaine.
L'essentiel n'est pas de renoncer mais de réaliser ce qui est
particulièrement Beau.

        538. Celui qui réalise en lui la présence de l'énergie psychique peut
l'observer aussi chez les autres. Il a été dit que la connaissance de soi est le
Sentier. La première qualité sera l'état de l'énergie psychique.
Pour bien des gens, les discussions sur l'énergie psychique sembleront
du délire ; ils ne peuvent généralement pas comprendre de quoi il s'agit ;
ils rageront de colère contre toute personne qui tentera une conversation
qui les dépasse. Comprenez que le premier aperçu momentané de l'énergie
est le plus difficile. Il suffit de rester calme devant un manque ignorant de
compréhension. Beaucoup sont totalement incapables d'imaginer un état
après la fin de l'existence terrestre. Parmi eux, se trouveront des athées, des
hommes d'église, car ils seront, eux aussi, loin de reconnaître l'énergie
fondamentale.
Il est tout à fait instructif de noter comment les convictions les plus
antithétiques peuvent être également erronées.

        539. Les négateurs peuvent se comparer à des dormeurs. En fait, il est
inutile de s'adresser à un profond dormeur.

        540. Vous êtes mieux placés à présent pour comprendre pourquoi
Nous n'avons pas conseillé le Hatha Yoga. Il dirige moins que les autres
vers l'énergie fondamentale. En vérité, par le perfectionnement du contrôle
musculaire et le pouvoir de la volonté, un homme avance lentement, mais
le facteur le plus fondamental, par lequel commencer, reste négligé.
Pourquoi procéder seulement par le bas alors que les meilleurs dons
proviennent d'En Haut ? La connaissance de l'énergie fondamentale ne
constituera-t-elle pas la progression la plus rapide ? Un Hatha Yogi ne dit
pas : "Le monde est pensée".

        541. Lors de transmissions de pensée, gardez à l'esprit certaines
qualités de l'énergie. Tout d'abord, reconnaissez l'inévitable imprévu de la
réponse. Cette caractéristique résulte de la différence entre perception
terrestre et subtile ; immanquablement, les énergies subtiles vont au devant
des conditions terrestres. Tout obstacle terrestre, tel une tenture, voile
l'accès. S'il s'écarte, ne fut-ce qu'un instant, se crée déjà la possibilité de
l'inattendu. Les gens se sont accoutumés à juger d'après des critères
terrestres, ils peuvent rejeter l'envoi subtil.
D'où l'importance de cultiver sa propre énergie subtile.

        542. Il est indispensable de rappeler une autre circonstance : le cœur
enregistre inévitablement les envois. C'est la palpitation du courant, et non
une maladie de cœur. Il est impossible de définir verbalement les
sensations du cœur. Seuls ceux qui sont accoutumés aux transmissions de
pensée comprennent en quoi réside cette palpitation.

        543. Les centres nerveux peuvent éprouver de douloureuses
sensations. Comprenez que ces centres si sensibles réagissent
nécessairement aux courants externes. On appelle souvent ces douleurs des
névralgies, mais leurs causes ne sont pas comprises. D'ordinaire, on
cherche à en attribuer la cause à un refroidissement ou au surmenage, mais
les aspects psychiques externes ne sont pas pris en considération.

        544. Il n'est pas du tout aisé d'être la Mère de l'Agni Yoga. C'est
seulement au cours du temps que les hommes apprécieront tout le sacrifice
indispensable pour proclamer la puissance du feu.

        545. Soyez attentif à toutes les manifestations qui se déroulent durant
les tensions cosmiques. Beaucoup de notes sont prises mais davantage
encore de phénomènes restent négligés. Les gens sont si éloignés de la
réalisation de l'énergie fondamentale qu'ils sont incapables de trouver les
mots pour les phénomènes et les événements évidents. On ne peut, en
effet, séparer les événements des phénomènes psychiques.

        546. Même le récepteur de pensée le plus expérimenté sait à quel
point des mots distincts sont délogés par des intrusions étrangères. On
imagine aisément combien de courants s'entrecroisent dans l'espace ! Un
grand nombre d'expériences instructives peuvent s'accomplir, non
seulement lors de la transmission directe de pensée, mais aussi en étudiant
les réactions des courants entrecroisés. Nombre de courants peuvent être
émis et reçus directement. Mais de plus, des ondes étrangères peuvent
s'introduire, égales en force et en qualité ; ces ondes si complexes
nécessitent une étude.
Ces observations démontrent qu'un fort courant devient une sorte
d'aimant pour un plus faible, d'où la confluence de plusieurs ondes. Un
récepteur sensible percevra l'oscillation des vibrations complexes.

        547. De même, il apparaît clairement que certaines ondes frappent
douloureusement l'aura. Ces coups peuvent émaner de la disharmonie des
émissions et de la complexité des ondes.
Des sonorités dans les oreilles sont aussi apparues. Hormis le travail
de certaines glandes, comprenez que cette tension peut être provoquée par
la pression atmosphérique – un certain écho de la pleine résonance des
sphères.

        548. On estime justement que les enseignements contemporains du
Yoga consacrent beaucoup d'attention aux états d'esprit de l'homme. Il
semblerait que cette relation soit connue et intelligible par tous, mais la
réalité montre que les hommes ne comprennent pas la signification de
l'enthousiasme ou de la sombre dépression.
Que les savants étudient la transmission de pensée dans les conditions
les plus diverses. En plus des états psychiques, les conditions de
température peuvent, elles aussi, être étudiées. Une haute température
produit une réceptivité accrue.
Naturellement, Je parle d'une température élevée de l'organisme. C'est
la combinaison des ondes de feu qui tisse le fil du contact et de l'action, et
non la maladie elle-même.

        549. Quelle pensée est la plus perceptible ? Les personnes âgées
disent : celle qui vient du cœur. Une définition aussi simple est correcte.
En effet, l'état de l'énergie psychique attire ou repousse la réception de la
pensée. Imaginez combien de pensées non reçues demeurent dans
l'espace ! Puisque la pensée est énergie et ne se décompose pas, quelle
responsabilité porte l'humanité pour chacune de ses pensées !
Vous pouvez vérifier la somme totale de toutes les pensées qui volent
simultanément dans le monde. Il est instructif d'apprendre que l'humanité
pense à chaque instant. Le résultat sera tout à fait inattendu. Il est possible
de diviser les pensées en quelques catégories ; seul un très petit nombre
semble se diriger vers le Bien Commun. Ces calculs mènent aux
conclusions les plus effrayantes.
Nul besoin d'imaginer que l'humanité a déjà reconnu la valeur de la
pensée. Ne vous lassez pas de rappeler l'importance de la pensée et vous
serez naturellement accusés d'une innovation impardonnable, et même
d'ébranler les fondements de la société.
Comment est-il possible de prétendre que se soucier de la pensée met
l'état en danger ? Pourtant, vous avez déjà été accusée d'introduire quelque
chose de dangereux. A quel niveau de bassesse l'homme doit-il être tombé
pour considérer qu'il est impardonnable de mentionner la pensée dans le
mode de vie humain !
Avec quelle sévérité la philosophie est ridiculisée parce qu'elle
apprend à penser !

        550. Il est presque impossible de trouver des gens qui se consacrent à
l'art de penser. Dans le simple sujet des Jeux Olympiques, les hommes
sont prêts à décerner des couronnes aux vainqueurs. Mais où en est la
reconnaissance et l'encouragement de la pensée ?
Nos oreilles sont presque brisées par les applaudissements accordés
aux sauteurs, pourtant tout bond de la pensée est suspecté et tourné en
ridicule.
Combattants de la pensée, rassemblez-vous !

        551. Tout le domaine de l'énergie psychique doit s'étudier à l'aide de
méthodes expérimentales. N'admettez pas de spéculations personnelles.
Utilisez les sources de la littérature ancienne avec la plus grande prudence.
Ayez à l'esprit que maintes définitions étaient comprises, en leur temps,
différemment des interprétations contemporaines. Une bonne part de la
dite métaphysique fut en son temps une complète réalité.
Beaucoup d'anciens philosophes laissèrent derrière eux des définitions
uniquement symboliques. Soit, ils dissimulèrent consciemment les termes
réels, soit, dans le cours habituel de leur enseignement, ils utilisaient des
signes abrégés.
Une étude approfondie des diverses époques de la connaissance de
l'énergie psychique montre les opinions les plus contradictoires. Ne vous
égarez pas dans ces labyrinthes de la pensée humaine ! Ces erreurs
provenaient tout simplement d'expériences scientifiques insuffisantes. Sur
l'énergie psychique, nul conte n'est nécessaire, l'humanité recevra
l'impulsion d'aller de l'avant à partir d'expériences rigoureuses vérifiées en
divers points du monde. Pour une vérification aussi incontestable, l'unité
est nécessaire.

        552. La mère peut établir les premières fondations pour l'étude de
l'énergie psychique ; jusqu'à la naissance de l'enfant, elle prendra note de
toutes ses habitudes de vie et de son alimentation. Le caractère du futur
homme se définit déjà dans la matrice maternelle. Certaines particularités
qui prédéterminent le caractère se voient déjà dans les désirs exprimés par
la mère. Toutefois, dans ce cas, observez avec honnêteté. La capacité
d'observer elle-même a besoin d'être cultivée.
Nous dirigeons donc à nouveau l'attention, non pas vers des théories et
des dogmes, mais vers l'expérience et l'observation.

        553. Les conditions externes accroissent la fatigue. Ces constatations
sont, elles aussi, nécessaires. Dépression ou lassitude peuvent revêtir le
caractère d'une épidémie. Des régions entières, même des pays, peuvent se
trouver dans une zone de tension.

        554. Même chez les nourrissons, s'observe l'énergie psychique. Sachez
distinguer ces signes parmi lesquels se trouvent tant d'échos du Monde
Subtil. Les vies antérieures se révèlent déjà dans les jeux et les tendances
enfantines. Dire que toutes les distractions enfantines sont identiques est
un manque de discernement. Dans les jeux habituels aussi, tout enfant
manifeste son individualité. En regardant les enfants, on enrichit sa
connaissance de l'énergie psychique.
C'est une erreur de croire que seuls les adultes aux nerfs ébranlés
peuvent servir d'objet d'étude. En fait, à travers la force paisible de leur
énergie psychique, les enfants fourniront les meilleures possibilités
expérimentales.

        555. Il arrive que les avis médicaux soient très controversés mais,
hormis les médecins, personne ne s'intéresse aux questions relatives à
l'énergie psychique. Beaucoup disent que ce n'est pas leur affaire
d'approfondir des problèmes médicaux, chaque remarque de la sorte est
dangereusement ignorante. La vie palpite pour tout ce qui vit, et chacun
doit apporter sa pierre à la construction.

        556. Du temple, allons à la cave. Sachons garder inscrits en nous, non
seulement l'envol mais aussi la compassion. Chacun a une blessure
ouverte. Seule l'énergie psychique révèle cette souffrance. Chaque étude
de l'énergie supérieure enseigne une franche entraide. La volonté d'aider
doit se cultiver, elle aussi.

        557. Puisque chacun garde une blessure ouverte, il a aussi, dans le
cœur, un rubis appelé le Saint des Saints. Protégez cet aimant, qui a été
appelé le joyau. Il y a longtemps, on parlait du joyau, mais certains se
mirent à le comprendre comme une abstraction. A présent, vous savez déjà
qu'il est un double concept et non une abstraction. Les nœuds de l'énergie
psychique peuvent aisément se comparer à une pierre parce que le
magnétisme, dans la pensée des gens, est lié à l'idée de la magnétite. Une
montagne magnétique se conçoit aisément mais le magnétisme humain
n'est pas compris. Alors que, s'il existe une multitude de phénomènes
magnétiques dans le Macrocosme, cette propriété est inaliénable dans le
microcosme humain également.

        558. Les hommes connaissent l'anguille électrique, mais les mêmes
décharges chez l'homme leur semblent phénoménales, tant il est difficile à
la conscience d'intégrer le fait que l'homme contient en lui absolument
toute chose. Ces caractéristiques humaines devraient stimuler en lui une
prudence spéciale, mais cette réserve universelle en l'homme n'a pas été
reconnue. Les termes Macrocosme et microcosme sont stupidement
répétés, sans aucune réalisation intérieure.

        559. Le grand concept du Saint des Saints peut-il se réaliser ? Parfois,
le corps subtil revient de ses vols, avec cette exclamation, pour l'incorporer
à la vie terrestre. Le corps subtil peut, à son retour, rapporter nombre de
vérités lumineuses. Il y parvient en visitant les différentes sphères et en
conférant avec des êtres vivant en divers pays ; tout ceci dans l'infinité et
l'intemporalité.
Toutes ces qualités dans le microcosme n'en font-elles pas un autel de
la Puissance Supérieure ?

        560. Certains s'efforcent d'obtenir seulement le nouveau, sans se
soucier d'assimiler l'ancien. Ces sauts dans l'inconnu présentent de grands
dangers. On ne peut toujours se fier à de telles personnes. Il est douteux
qu'elles puissent protéger ce qui leur est confié.
L'impétuosité est précieuse lorsqu'elle résulte de la pleine conscience.

        561. Aum, en tant que vibration supérieure, résonne pour régler
l'énergie psychique. Toute harpe doit s'accorder ; raison de plus pour
garder au calme l'énergie psychique, elle qui est exposée à toutes les
vibrations cosmiques. Dans les anciens discours sur l'énergie
fondamentale, Aum, précisément, contenait souvent l'épitomé de tels
conseils.
Fort diverse est l'énergie psychique ! On peut en trouver différentes
vibrations qui portent des noms spécifiques. Orientons notre attention vers
un aspect élevé de l'énergie, appelé "protection". Ne croyez pas que cette
qualité protège uniquement le porteur de cette énergie. Au contraire, il
protège les autres, partageant libéralement son énergie. Comme pour la
divisibilité de l'esprit, l'énergie psychique se diffuse là où elle peut être
utile. Un tel médecin ne connaît pas les malades qu'il guérit. C'est une
tâche difficile mais bénéfique.

        562. Le massage par vibrations électriques est utile si les vibrations
sont concordantes. Il est mal avisé d'entourer un patient de vibrations qui
lui sont étrangères. Avant tout, étudiez son énergie psychique, sa qualité et
sa tension. Le massage se base sur le rythme, mais le rythme est fort
individuel. Des frictions peuvent créer des irritations complètement
inopportunes.
Par conséquent, dans les écoles de médecine, rythme et vibrations
doivent être étudiés.

        563. En leurs parties fondamentales, les Agni Puranas, les Upanishads
et autres anciennes Alliances, transmettent, avec une exactitude absolue,
les lois de l'Etre. Ne rejetez pas, prêtez l'oreille très attentivement aux
étincelles de Vérité Sans feu, deux métaux ne peuvent être forgés
ensemble ; de même, sans un cœur de feu, un courant d'énergie supérieure
ne peut se recevoir.
Ne négligeons pas toutes les sources du bien. Celui qui souille le
vêtement lumineux de son voisin se condamne déjà.

        564. En différentes religions, se remarque une harmonisation spéciale
des hymnes sacrés. Si l'on compare les plus anciens d'entre eux, on
observe une similarité frappante des structures tonales. En outre, on trouve
de remarquables rythmes communs ; tout ceci indique que les auteurs de
ces psaumes avaient la même compréhension de l'importance de
l'harmonisation. Il est impossible d'attribuer cette similitude de base à une
simple succession historique. On peut en conclure qu'ils ont été influencés
par la Source Une. Sans nul doute, l'unique énergie fondamentale de
l'Existence produira des rythmes similaires pour une forme d'inspiration.
En vérité, la vision aiguisée découvre amplement la confirmation de la
grande Unité.

        565. Vous avez entendu dire qu'une personne souffrant d'un défaut
d'élocution fut soudain capable de prononcer un beau discours inspiré. La
seule volonté personnelle ne pouvait y parvenir, la participation d'une autre
énergie était requise. Quelqu'un avait envoyé Sa Force Protectrice. Une
telle Force peut guérir le défaut à jamais. Le spasme nerveux peut
disparaître pour toujours, si le même degré d'enthousiasme, qui emplit
l'orateur quand il donna le beau message, est maintenu. Qu'il observe le
rythme de son cœur. Qu'il se souvienne de l'harmonie de son discours, qui
inspira tant ses auditeurs. Maintenir l'harmonie est déjà un
accomplissement. On peut citer maints exemples où le rythme de l'énergie
psychique inspira un être et l'aida à surmonter les spasmes nerveux. On
peut nommer bien des cas où des gens, sous l'influence de l'énergie
supérieure, oublièrent à jamais leurs insuffisances.

        566. Toute tension excessive neutraliserait l'harmonie. L'harmonie
réussie doit rester en mémoire sans contrainte. Les ermites ont souligné la
très profonde signification de la prière muette ; c'était l'avis de ceux qui
réalisaient le pouvoir de l'harmonie.

        567. Le radioscope enregistre un côté de la luminosité, le même
appareil peut confirmer l'influence de l'énergie psychique sur le degré de
lumière. On constate qu'un état nerveux différent de celui de l'observateur
modifiera le rayonnement. On peut donc dire que l'énergie psychique de
l'humain et du minéral, étant une, coopèrent. L'action conjointe, ou la
rupture de courant, dépend de ce que l'on appelle l'état d'esprit humain.
Récemment encore, cette affirmation eût été traitée d'insensée mais, à
présent, certains comprennent déjà cette collaboration de l'énergie, tandis
que d'autres craignent de s'en moquer ; donc, la connaissance progresse. Il
est particulièrement nécessaire de reconnaître qu'un bon état d'esprit
constitue déjà la moitié de la réussite.

        568. Que les hommes apprennent à aimer la tension, car faiblir est
déjà dissolution. Personne, en état de faiblesse, ne connaîtra vraiment
l'objet de son attention. La fermeté d'esprit a été appelée armure, mais il
faut s'accoutumer à chaque pièce de l'armure.

        569. Le caractère fragmentaire de ces notes est-il accidentel ? Se
pourrait-il que cette mosaïque exprime un rythme et un dessin spécial. Que
les amis parfois réfléchissent à la raison du choix de ce système ! La
mission particulière d'agir sur les différents centres n'y est-elle pas pour
quelque chose ? Perfectionner la capacité de perception est un
accomplissement très important.

        570. Les dates les plus significatives peuvent passer et rester
insoupçonnées. Le 16 Septembre a dû n'être ressenti que par quelques-uns.
Il en est ainsi lorsque le feu fait déjà rage en coulisse, les gens s'assemblent
au théâtre sans réaliser que le rideau masque la dévastation. La date peut
être prédite par des conditions cosmiques, mais les hommes ne prêtent pas
attention aux signes inscrits. Pareillement, un médecin expérimenté calcule
sagement la progression d'une maladie ; la date indiquée arrive et le patient
affronte la journée en souriant au médecin ; et pourtant combien de fois est
venue la réplique : "Attendez ce soir !"
Si l'on demande aux gens comment ils imaginent une chose de grande
importance, ils proposent les hypothèses les plus ingénieuses et pas un
d'entre eux n'effleure le facteur central de ce qui se passe. Ces errements
autour de la nature essentielle des choses montrent simplement la
négligence envers l'énergie fondamentale, laquelle peut diriger
l'imagination dans le droit chemin.

        571. En son for intérieur, un homme connaît distinctement l'énergie
qui lui est inhérente. Quand il se blesse, il masse de la main l'endroit
meurtri. Quand il souhaite attirer l'attention, il frappe du pied ; il sait que
les extrémités précisément émettent de l'énergie. Des histoires relatent que
les étincelles jaillissaient d'un coup de la main et que du feu rayonnait au
sol sous les pas. L'homme a pourtant du mal, dans la routine quotidienne, à
reconnaître sa puissance.

        572. L'assimilation du rythme est une étape vers les mondes lointains.
Personne ne peut percevoir les subtiles vibrations sans avoir assimilé le
rythme et compris l'importance de l'harmonie. Pour certains, c'est un son
creux, mais d'autres ont déjà harmonisé leur vie entière. J'ai à l'esprit le
rythme ardent du cœur, et non le rythme d'une médiocre musique.
Quelqu'un, entendant parler de l'aide du rythme, engagea un joueur de
tambour pour lui battre les oreilles ; le cancre en devint simplement plus
stupide.

        573. Il est choquant de voir la relativité des jugements. Prenez, par
exemple, la description de l'état de celui qui est passé dans le Monde
Subtil. De la même personne, l'on dira : il périt, il fut annihilé, il souffre, il
dort, il repose, il apprend, il s'élève, il se réjouit ; chacun juge ainsi le
Monde Subtil selon sa compréhension. Mais, vu que personne ne leur a
parlé du Monde Subtil, ils se sont forgé une opinion selon leur
imagination ; et celle-ci est souvent inculte. Ainsi, la sphère la plus proche
reste encore dans les limites d'un monde fantomatique.
Lorsqu'une personne pleure aux funérailles, il peut se trouver
quelqu'un qui déplore cette ignorance. De même, si quelqu'un se réjouit en
cette occasion, les gens s'indigneront d'un pareil fou. Ils ne peuvent
assimiler la relation entre l'existence terrestre et l'état supraterrestre de
l'être. On peut citer bien des cas où ils ont vu leurs proches dans le Monde
Subtil mais ces évidences restent simplement cataloguées comme des
phénomènes. Impossible de convaincre les hommes du fait naturel du
changement d'existence. Ils ont interdit de penser à la réincarnation et se
sont ralliés à l'idée qu'ils demeurent au bord d'un abîme inconnu. Pourtant
chaque année rapproche davantage les mondes, le nombre de cas qui
prouvent la mémoire des vies antérieures augmente. Déjà, chacun peut en
citer maints exemples ; tout ce qui est nécessaire est une attitude de bonne
volonté.

        574. La même attitude de bonne volonté est nécessaire aussi dans
l'expérimentation de l'énergie psychique. Ne la questionnez pas quant au
futur ; néanmoins, vous serez impressionné par la manière dont l'énergie
psychique prévoit les sentiers les plus immédiats. Elle a été appelée "l'œil
de l'âme". On l'a donc comparée à la vue physique. Si l'œil voit
naturellement l'objet devant lui, l'œil de l'âme prévoit l'avenir.

        575. Non seulement chaque centre est une dynamo, mais chaque
atome produit de l'énergie. Est-il possible de considérer l'étude de l'énergie
psychique comme artificielle et non scientifique ? Je parle de ceux qui ont
des opportunités particulières pour connaître l'énergie et qui, cependant,
renient si souvent ce qu'ils possèdent déjà. Les hommes doivent apprendre,
apprendre et apprendre. La science, dans toute sa grandeur, rendra possible
les accomplissements.

        576. La psychométrie est considérée comme un don réservé à des
personnes exceptionnelles mais cette faculté commune est
incontestablement donnée à tous. Chacun, au contact d'objets, reçoit
différentes sensations. La distinction réside dans le fait que l'un dirige son
attention vers elles, tandis qu'un autre leur reste indifférent Tenez compte
de chaque sensation.
Quelles richesses de vie se révèlent à ceux qui vibrent à toutes les
sensations ! S'éveiller à une diversité de perceptions n'est pas difficile.
Chaque livre, chaque lettre porte en soi une aura complète. Un contact
procure une impression indescriptible, quoique évidente pour le cœur. Il
n'y a pas de raison de supposer que seules certaines personnes fortunées
possèdent ce don dénié aux autres. Envisager les possibilités ouvre déjà le
chemin.

        577. Celui qui étudie l'énergie psychique se trouve dans une situation
complètement différente de celle de la plupart des chercheurs. Ces derniers
peuvent accorder un temps défini à leurs études, alors que l'investigateur
de l'énergie psychique doit vouer tout son temps à l'observation. Il ne sait
jamais quand un phénomène remarquable se produira. Il ne peut laisser
sans surveillance les courants de pensée qui peuvent surgir à tout moment.
Il doit savoir s'éveiller en pleine conscience. Il doit prêter attention aux
auras des gens et des objets. Il doit se montrer patient et de bonne volonté,
ne doit ni se plaindre ni céder à un état dépressif. Bien des qualités telles
qu'imagination et connaissance directe sont indispensables à l'observateur.

        578. Qui peut dire que les conditions nécessaires lui manquent ? Qui
peut affirmer qu'il ne découvrira pas demain ce qu'il cherche aujourd'hui ?

        579. Précédant les dates cosmiques, vous pouvez ressentir une
pression et même des sensations de douleur, par conséquent Nous
conseillons de développer en soi le sentiment de solennité. Nous appelons
ce sentiment les "ailes". Les rayons de l'accomplissement ne brilleront pas
sans solennité. L'affirmation a aussi besoin de solennité. Semblable entrée
dans le Temple sera fort appropriée. Emplissons le cœur de solennité.

        580. La disponibilité constante est une qualité à développer. La
disponibilité n'est pas un transport nerveux, elle n'est pas une tension
transitoire, elle est harmonie des centres, toujours ouverte à la réception et
à la réaction. L'être empli d'harmonie reçoit toujours et toujours donne. Il
se fortifie par un courant ininterrompu. Point de don sans réception. Briser
un tel courant tue la progression. Celui qui sait tout sera aussi celui qui
donne tout. Comprenons cette vérité au sens large, sans poser de limites
par des conditions terrestres.
Une loi existe selon laquelle recevoir ne doit pas s'interpréter comme
une accumulation de propriété personnelle. Ce concept se réalise dans le
cœur. Nulle fausse assurance ne décevra le cœur. Renforcer l'énergie
psychique donne la fermeté.
Une constante disponibilité est le produit d'une saine énergie
psychique.

        581. Un ancien Patriarche appelait l'énergie psychique une
bénédiction. Le médecin contemporain la nomme santé de l'esprit.
Examinez, avec grande attention, les anciennes définitions. Il serait
vaniteux et ignorant de rejeter les accumulations de milliers d'années. Le
chercheur doit avant tout se libérer de la vanité.

        582. Un disciple s'adressa à son Instructeur en citant la longue liste
des qualités requises pour progresser.
Tristement, il dit : "Maître, je ne pourrai jamais posséder ces qualités".
L'Instructeur demanda : "As-tu dit toutes ?" Le disciple continua : "Il me
semble que je n'en ai pas assimilé une seule". L'Instructeur l'encouragea
alors de ces paroles : "Il n'y a pas grand mal à sentir que tu n'as pas acquis
toutes les qualités nécessaires. Ce serait bien pire si tu pensais les posséder
toutes."

        583. Un disciple importuna son Instructeur avec irritation, en disant :
"J'ai lu l'Enseignement d'un bout à l'autre, malgré tout je ne sais par où
commencer." L'Instructeur répliqua : "Il est évident que tu dois, d'abord, te
libérer de l'irritation. Elle t'empêche de voir le sentier."

        584. Un disciple demanda à son Instructeur :
"Dites-moi, comment appliquerai-je l'Enseignement dans la vie ?"
L'Instructeur lui conseilla : "Pour commencer, deviens plus gentil. Ne
considère pas la bonté comme un don surnaturel. Qu'elle soit le fondement
de ton foyer, sur elle édifie ton feu et, sur ce sol, la flamme ne blessera
pas." Ainsi interrogèrent les disciples et l'Instructeur fut étonné qu'après
tout l'Enseignement, une question telle que de savoir par où commencer,
fut nécessaire. C'est la vie elle-même qui révèle les cas de non-comesure,
et non les contes. Le disciple doit sentir en son cœur la qualité qui lui est la
plus proche.
"Quel que soit le chemin par lequel vous venez à Moi, Je vous
rencontrerai."

        585. Etudiez à quel point les courants cosmiques augmentent les
réactions des différents organes. Des fluctuations de l'ouïe et de la vue, le
malaise du plexus solaire, la tension des ligaments et l'embrasement ardent
des centres sont perceptibles, pour ainsi dire. Le microcosme réagit aux
tempêtes du Macrocosme. Quelle fermeté faut-il trouver en soi ! Comment
surmonter la tension de l'espace ? Aum, comme résonance d'harmonie,
sera un agent curatif.

        586. Une fois encore, encourageons tous ceux qui sont affligés par
leur premier échec dans l'expérimentation de l'énergie psychique. Qu'ils se
rappellent combien de conditions influencent et peuvent empêcher une
expérience. Les personnes et objets de l'entourage, les courants spatiaux,
sa santé, et finalement les pensées reçues de loin, tout peut, soit augmenter,
soit diminuer les résultats. De nombreuses tentatives ont tourné court au
tout début, parce qu'une remarque absurde ou une pensée hostile paralysa
l'énergie psychique.
Il est triste qu'un homme désespère dès son premier échec. Ceci
montre simplement que son énergie psychique est en pleine dissolution. Le
chercheur doit donc sobrement réfléchir à la manière de la cultiver. En
dehors des expériences, un homme a tort de garder l'énergie fondamentale
dans un état chaotique. Que tout chercheur néophyte s'éprouve en diverses
circonstances. Seules des épreuves variées montrent précisément les
propriétés qui prédominent dans une énergie psychique donnée.
Que le chercheur ne se tourmente pas non plus de la particularité de
son énergie, en la comparant aux expériences des autres. Certains ont
tendance à exagérer, d'autres, par modestie, se sous-estiment ; de ce fait, ils
perdent fréquemment de vue leurs qualités les plus valables. Armez-vous
de patience et de dévouement pour les observations. Ne cédez pas à
l'instabilité et à l'impulsivité qui, si souvent, mènent à l'irritation.
Avec une sollicitude continuelle, soutenez l'expérimentateur débutant.

        587. Il y a deux sortes de gens : les premiers préfèrent exploiter le
travail des autres tandis que les seconds aiment arriver par eux-mêmes.
Soyez attentifs aux seconds, parmi eux vous trouverez des chercheurs et
des collaborateurs. Aidez-les, car ils sont spécialement réservés et
impressionnables.
Ne condamnez pas les nouvelles méthodes d'observation. Beaucoup
de recherches initiales ont été sauvagement dévastées par l'ignorant.
Sauvegardez les chercheurs sensibles contre les tentatives du bourreau.
Chacun, dans sa propre vision, peut faire beaucoup de choses utiles et
altruistes.
Soyons désintéressés.

        588. Même dans la forme la plus primitive de chamanisme, les mains
fermées devant la bouche, les trompettes et des tubes variés servaient à
condenser le son pendant les prières, les conjurations et les cérémonies.
Ces symboles de tension et de concentration se remarquent à toutes les
époques dans les petites et les grandes choses, même dans les prières les
plus sublimes. Un son de trompette, en un sens, intensifie l'espace et les
rythmes des percussions facilitent la concentration. Certes, des efforts
aussi primitifs ne sont pas nécessaires dès que s'établit une communion
plus élevée.
Je considère qu'actuellement, il faut rappeler l'effort du cœur. Les
anciens anachorètes, lors des invocations mentales, projetaient en
imagination un droit chemin illimité, au long duquel leur pensée devait
tendre. Beaucoup d'images aident à se concentrer. Mais personne ne
suggère que la pensée devrait errer dans un labyrinthe.
Simples et directs seront les ponts les plus réussis.

        589. Ne croyez pas que les hommes savent imaginer. Un tel sens
créatif est rare. Cela peut sembler étrange mais une abondance de
spectacles ne contribue en rien à développer l'imagination, bien au
contraire, ils sont comme des impressions glissant le long d'une surface
polie.
On s'en convainc continuellement : sans action du cœur, rien
d'extérieur n'a d'importance.

        590. Faisons preuve de solennité. N'ajoutons pas de confusion à la
tension de l'espace. Ne soyons pas inquiets lorsqu'il s'agit de prévoir les
actions. Ne nous couvrons pas d'un nuage de poussière quand il nous faut
un clair horizon. Prononçons un mot d'amour, c'est un puissant bouclier.

        591. Pour descendre dans une profonde caverne, il est préférable
d'avoir une lampe brillante et même ardente, plutôt qu'une torche fumeuse
et crachotante. Il en est de même pour l'énergie psychique. Les étincelles
d'une flamme fumeuse et vacillante n'améliorent pas une situation.
Comment acquérir une lumière constante ? Seulement par une constante
méditation sur l'énergie fondamentale. Tel un processus mental sans
parole, dans le rythme du cœur se fortifie l'inextinguible Lumière.
Que les ermites d'une part, les savants de l'autre, évaluent également la
lumière du cœur. La luminosité correspond à un degré accepté de tension.
Voyons à quel point les hommes observent souvent cette luminosité,
pourtant ils trouvent maintes excuses, maints démentis et silences timides.
Comme s'ils ne valaient pas mieux qu'un mégot incandescent !
Fréquemment, les hommes sont capables de reconnaître un trait particulier
dans un objet des plus ordinaires, mais se privent de cette possibilité.
Si, après avoir lu ces écrits, les hommes observaient plus
attentivement les phénomènes de leur énergie psychique, on pourrait dire
que c'est un succès.

        592. Etudiez courageusement les phénomènes d'énergie psychique, à
la fois les positifs et les négatifs. Parfois, l'énergie devient silencieuse et
aucune volonté ne peut la susciter. Un chercheur non avisé pourrait être
déconcerté mais l'expérimentateur éprouvé y voit quelque circonstance
spéciale. Il attend un moment et, à nouveau, poursuit soigneusement
l'expérience. Toute fluctuation de l'énergie révèle aussi une manifestation
cosmique.

        593. Considérez-vous non comme des habitants de la Terre, mais de
l'Univers. Vous assumerez ainsi une plus grande responsabilité. Vous
appréhenderez aussi comme est ardue la bataille pour chaque victoire au
royaume de l'Infini. Ne croyez pas qu'en vous chargeant d'une grande
responsabilité, vous tombiez dans l'arrogance. L'arrogance convient à
l'ignorance ; la responsabilité est un devoir envers soi-même et le Très
Haut. Penser au devoir sera en lui-même un effort constructif, mais pour
un tel sentier, cultivez-vous à chaque heure.
Qui ne sait penser à la collaboration avec les énergies supérieures ne
peut être considéré comme humain. Comment peut-il éprouver une
communion élevée si son cœur se ferme à l'inspiration !
Apprenez à comprendre les mots chargés de tout leur sens, sinon un
concept aussi élevé que l'inspiration se réduira à un son creux. Vous
invitant au voyage, Je Me soucie que, dans l'agitation, vous n'oubliiez pas
le plus nécessaire. Fréquemment, les voyageurs pressés se chargent de
choses inutiles et oublient la clé du coffre le plus important.

        594. La question peut être posée : quelle quantité de son énergie
psychique peut être donnée pour une guérison. Ce n'est pas une petite
question, car perdre son énergie psychique revient à désarmer le guerrier.
On peut donner la moitié de sa réserve, les deux tiers même, mais en
donner les trois quarts expose déjà le médecin au danger. Dans un état
aussi fragilisé, le médecin prend sur lui la maladie et peut y perdre la vie.
Voilà pourquoi il a été parlé si fermement du Sentier d'Or : chaque chose
en proportion, tout en harmonie ; souvenons-nous en.

        595. Aum, non harmonisé, se transforme en instrument de destruction.
La Communion Suprême se transforme en blasphème si elle n'est pas
purifiée par le feu du cœur. Le concept de feu du cœur sera souvent traité
de superstition, demandons aux scientifiques et nous verrons les meilleurs
d'entre eux approuver l'existence des énergies radiantes. Nul ne peut
interrompre la voie de l'évolution par une interdiction quelle qu'elle soit.
L'ignorant peut susciter des convulsions dans la connaissance, des
rebellions et des destructions. Par l'interdiction précisément, l'ignorant
provoque les vagues du chaos, mais la loi universelle vaincra tous les
sombres stratagèmes.
L'ignorance doit être éradiquée.

        596. Une même énergie participe à la transmission, à la fois des
pensées terrestres et de celles du Monde Subtil. La coïncidence des
communications terrestres et subtiles a excessivement perturbé les
chercheurs ; ils croyaient impossible une telle relation. Ces
incompréhensions sont principalement dues à ce que personne n'a prêté
attention à ce fait : les deux types de communication sont reçues dans des
conditions identiques et au moyen de la même énergie. Notez cette
expérience tout particulièrement, elle traduit la suppression de la frontière
entre les mondes.
Ne devrait-on pas écouter attentivement tout ce qui unit les mondes ?
Découvrez au sein de la vie les infimes éclairs qui conduisent au-delà du
monde incarné. Les hypothèses brumeuses sont inutiles quand des
expériences scientifiques sont formulées, pas plus que les doutes confus, là
où une vue perçante considère directement les lois immuables.
Il y a peu de temps, vous avez considéré la logique de certains
événements. Il est judicieux d'en analyser les causes à la fois externes et
internes. Beaucoup ne comprennent pas pourquoi une chose n'arrive ni
plus tôt ni plus tard ; pour eux, les événements les plus importants restent
accidentels et ne sont jamais analysés. Mais l'observateur expérimenté
remarque à quel point le hasard joue peu dans ce qui arrive.
Observons toute manifestation de la loi. L'énergie est une et la loi est
une.

        597. On a beaucoup parlé des épreuves. Les hommes sont terrifiés à
l'idée que même les mondes soient à l'épreuve. Il y a beaucoup de pitié de
soi à propos des épreuves difficiles. Les gens vont jusqu'à mettre en
question la notion de test. On pourrait aider ceux qui n'arrivent pas à
comprendre, en remplaçant le terme épreuve par vérification. Devant un
pont, chacun s'assure invariablement de sa stabilité, par ses propres
mouvements. Dans son intérêt, l'homme teste tout son environnement. Il
n'aime pas le concept d'épreuve, parce qu'elle vient d'ailleurs, mais vérifier
personnellement pour son bien-être ne lui répugne pas. Qu'il réalise que
toutes les épreuves ne visent que son bien. Répétez que le concept de
coordination des mondes est un grand test.

        598. Les expressions individuelles de l'énergie psychique sont
innombrables. L'énergie elle-même est identique, sa loi de base est
immuable, deux êtres vivants n'en donnent pourtant pas simultanément une
expression identique. D'une telle diversité, naissent bien des erreurs. Les
pédants ne peuvent tolérer la multiformité et, par conséquent, à l'unité
fondamentale ils substituent des divisions conventionnelles, leur attribuant
des noms inventés. A travers les âges, ont évolué les confusions les plus
pernicieuses et peu d'êtres osent retourner au fondamental. Parmi une
masse d'accumulations, une pensée faible se sent plus en sécurité, pourtant
de tels fragments ne forment qu'un tas de détritus qui, un jour ou l'autre,
devront être balayés. Tôt ou tard, les membres dispersés d'Osiris devront
être rassemblés. Isis ne les réunira-t-elle pas ?
L'humanité reconnaît déjà l'énergie subtile. Les hommes ne savent pas
l'étudier ni l'appliquer dans la vie, pourtant le concept lui-même se
manifeste sans conteste, dans les différents domaines scientifiques. Une
multitude de preuves affluent de tous côtés. Déjà, nombre de sceptiques
n'osent ni objecter ni ridiculiser. Le temps où l'unité de l'énergie
fondamentale sera reconnue n'est pas loin. L'individualité de l'énergie ne
sera pas un obstacle à son étude mais réjouira les esprits en recherche. Les
médecins arrêteront les épidémies d'obsession. Des observations
fragmentaires, des déductions seront tirées et la vie bénéficiera de
nombreuses améliorations conscientes.
Ouvrez à ceux qui frappent ; aidez les malades ; corrigez celui qui est
dans l'erreur ; mais prenez garde à ceux qui griffent. Surtout lorsque vous
tendez vers l'unité, laissez en arrière tout ce qui perturbe, car ce n'est pas
approprié aux communions supérieures.
Protégez les collaborateurs naviguant dans le même bateau, certains
d'entre eux n'ont pas l'habitude d'une navigation lointaine. Naturellement,
tous ne sont pas passés par les mêmes échéances. Quiconque a mieux
réussi connaît aussi la magnanimité. Il a déjà l'expérience de la patience,
sans laquelle nulle quête ne réussit.
Celui qui réalise l'importance de l'énergie psychique sera à jamais un
chercheur. Il se perfectionnera toujours, c'est à dire qu'il s'affranchira de la
vieillesse.
J'affirme que l'énergie psychique ne permettra pas seulement de la
rechercher, son courant se fortifie chaque fois que la pensée tend vers elle.
La pensée est parfois représentée par une flèche. L'impétuosité de
l'énergie constitue les ailes de l'humanité.

        599. Négliger l'énergie psychique apparaît comme la source de
nombreuses maladies. Non seulement les maladies corporelles et
psychiques, mais aussi les obsessions dépendent entièrement de l'état de
celle ci, peut-on dire. Quiconque a perdu l'immunité a aussi perdu sa
réserve d'énergie psychique. Qui a violé l'équilibre moral démontre de ce
fait la dissolution de son énergie psychique. Chacun sait qu'il est plus
facile de ne pas admettre la dissolution que de surmonter ensuite sa folie.
Chacun comprend que, du désordre de l'énergie psychique, naissent bien
des souffrances, à la fois pour soi et pour les autres. Un homme se restreint
rarement, qu'il apprenne par lui-même à reconnaître l'importance de
l'énergie psychique. Qu'il ne s'effraye pas, sur le sentier de la
connaissance, d'être laissé sans autres sources de savoir.
L'aimant de l'effort attirera vers le chercheur les meilleures
possibilités. Beaucoup ont témoigné qu'ils trouvèrent inopinément
l'assistance pour un progrès ultérieur. Seulement, que le doute
n'assombrisse pas la lumière des découvertes !
Ainsi, le sentier a été ouvert, et le voyageur est le bienvenu.

        600. Le symbole de la combinaison des énergies supérieures est
A U M.
Sur le chemin du labeur, le rythme est connu ainsi que le concept
d'énergie.
En chemin, vraiment il est possible de réaliser harmonie et
mouvement.
Au sein d'énormes tâches, se discernent les étincelles d'inspiration.
Celui qui travaille sera un collaborateur.

        FIN DU LIVRE


Home

4

Agni-Yoga
Top Sites